De manière générale, un courtier est un professionnel indépendant qui sert d’intermédiaire pour une transaction entre un vendeur et un acheteur. Cette transaction peut porter sur tout type d’opération d’achat ou de vente. Ainsi, en assurance, un courtier en assurance est un professionnel exerçant une activité indépendant servant d’intermédiaire dans une opération commerciale entre une compagnie d’assurances et le consommateur final. Ce dernier apporte son aide aux clients, particuliers et professionnels, dans le but de choisir l’assurance la mieux adaptée à leurs besoins. Comment devenir Courtier en assurance? Zoom sur ce professionnel des assurances.

La formation d’un courtier en assurance

Pour devenir courtier en assurance, il faut passer par une formation approfondie et de qualité, car le domaine de l’assurance est très réglementé. De nombreuses personnes se dirigent vers les métiers de l’assurance et bon nombre d’entre eux souhaitent être des courtiers en assurance. Ce métier d’indépendant séduisent certains, toutefois pour devenir courtier en assurance, il faut :

  • Avoir obtenu au moins un bac +2 ;
  • Obtenir la capacité professionnelle via l’expérience professionnelle;
  • Effectuer un stage professionnel de 150 heures minimum dans une société d’assurance,un cabinet de courtage ou un Organisme de formation agrée.

Au terme de ce parcours, l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires d’Assurance  communément appelé ORIAS validera la capacité professionnelle en vous attribuant un numéro d’ORIAS.

Vous souhaitez devenir Courtier en Assurance ? Les conditions d’accès à la profession de Courtier en Assurance sont disponibles sur le site de l’ORIAS https://www.orias.fr/assurance2.

Les principales qualités d’un courtier en assurance

Un courtier en assurance doit avoir certaines qualités de base afin de mieux exercer son métier. Le bon sens relationnel et commercial doit être la qualité première d’un courtier en assurance. Il doit avoir un réseau de clients et de fournisseurs qu’il devra ensuite fidéliser. De plus, il devra continuellement négocier avec les compagnies d’assurance et convaincre ses clients. Être un bon orateur est donc essentiel dans cette profession.

Les Missions d’un courtier en assurance

Le courtier en assurance joue le rôle d’intermédiaire entre ses clients et les compagnies d’assurance. Cette fonction implique d’aider ses clients à choisir des contrats d’assurance adaptés. Cependant, ses obligations ne s’arrêtent pas à cela. Pour mener à bien sa mission, le courtier d’assurances doit :

  • Analyser les besoins de ses clients. Le courtier en assurance doit avant tout étudier la situation dans laquelle se trouve son client ;
  • cibler les besoins de son client et ensuite pouvoir proposer des solutions :
  • Être informé sur les produits et services qu’il propose à ses clients

Le statut juridique d’un courtier en assurance

Le métier de courtier en assurance existe dans de nombreux autres pays et y est différemment réglementé, notamment afin de protéger les assurés dans le domaine concerné.

Le courtier en assurance entre dans la catégorie juridique des Intermédiaires en Assurances (IAS), qui fait également partie de la profession d’intermédiaires financiers, posée sous une forme unifiée par le Code monétaire et financier : Intermédiaires d’Assurances (IAS), Intermédiaires en Opérations de Banque et Services de Paiement (IOBSP) et Conseillers en Investissement Financier (CIF).

La rémunération d’un courtier en assurance

Le salaire du courtier en assurance comporte une partie fixe et des primes. Sa rémunération dépend principalement des commissions obtenues sur les ventes. Tout dépend donc de la compétence des courtiers. Certains peuvent toucher un salaire de 10 000 euros nets ou plus par mois, et d’autres moins de 3 400 €. Cela varie en fonction des performances, de la société de courtage ou d’assurance.